Change language
Kwilu: Les députés de l’opposition réaffirment leur opposition aux propositions des lois MINAKU-SAKATA et à l’entérinement de R. Malonda. – CONGO COURRIEL

Breaking News

0 0
Spread the love

A quelques heures de la rentrée parlementaire prévue ce mardi 15 septembre 2020, et à l’issue de leurs vacances parlementaires, les députés nationaux et provinciaux de l’opposition, élus de la province du Kwilu ont brossé un tableau sombre de la situation politique et socio-économique du pays tant au niveau national que provincial.

Sous la férule de Jean-Philibert Mabaya, ces députés ont passé au peigne fin toute l’actualité de la République Démocratique du Congo dans tous les secteurs.

Sur le plan social, si au niveau national ces élus du peuple ont constaté que la population continue à croupir dans une misère sans précédent, au niveau de la province du Kwilu, il se dégage une dégradation vertigineuse des infrastructures sociales, le délabrement très avancé du réseau routier, la progression effrayante des érosions, le manque d’emploi des jeunes et le chômage généralisé de la population.

Sur le plan économique, ces députés ont noté “la dépréciation du franc congolais entraînant ainsi la perte du pouvoir d’achat, la corruption et le détournement des deniers publics, pendant que la situation économique du Kwilu est caractérisée par le coulage des recettes au profit des dirigeants, l’absence d’un programme de création des richesses ainsi que la perception anarchique des taxes par certains membres du Gouvernement provincial en lieu et place des services attitrés”

Du point de vue politique et administratif, ils ont constaté une forte politisation de la tribalisation sans oublier le clientélisme de l’administration publique, les tracasseries tant administratives, policières, que judiciaires dont est victime la population et l’absence de l’autorité de L’Etat dans la province du Kwilu.

Au regard de ce tableau sombre brossé, ces députés nationaux et provinciaux de l’opposition, élus du Kwilu ont recommandé ce qui suit, ” le rejet pur et simple des propositions des lois MINAKU-SAKATA ; le non entérinement de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI, la reforme de la loi et du système électoral avant toute désignation des animateurs de la CENI et la rétrocession régulière due aux provinces”.

Quant à la province dont ils sont originaires, ils ont exigé la démission du Gouverneur, la suppression des barrières routières, la suppression des taxes irrégulierement perçues par les services non attitrés, le retrait de la 11ème région militaire de la perception des taxes.

Ils ont recommandé aussi au Ministre national ayant les affaires foncières dans ses attributions d’annuler des arrêtés provinciaux ayant conduit à la spoliation du patrimoine foncier de l’Etat dans la ville de Kikwit, in fine, au Gouverneur de prendre un arrêté de démolition de toutes les maisons anarchiquement érigées sur le terrain public.

Face à la situation telle que présentée, ces élus ont demandé à l’opposition et à toute la population du Kwilu de vigiler la sauvegarde de l’intérêt national. Avec cette déclaration fracassante, ces opposants annoncent déjà les couleurs de la session parlementaire de septembre qui sans doute, sera très mouvementée.

Joël Diawa

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *