Change language
06 avril: Les Kimbanguistes célèbrent le début du ministère prophétique de Simon Kimbangu – CONGO COURRIEL
Spread the love

La date du 6 avril, comme aujourd’hui, reste symbolique pour l’église Kimbanguiste. Car elle marque la naissance du Kimbanguisme en RDC. Bientôt les kimbanguistes vont commémorer le centenaire de ce mouvement.

6 avril 1921 – 6 avril 2020, il y a exactement 99 ans que naquit le Kimbanguisme en République démocratique du Congo. Pour la première fois, Simon Kimbangu dévoila son ministère de prédication et de guérison, dans son village natal de Nkamba ( Kongo central ). Il dit alors avoir reçu une vision divine, lui ordonnant d’aller guérir les malades et prêcher auprès d’eux.

Selon les témoignages, le même jour dans la soirée, il aurait guéri une jeune femme (nommée Nkiantondo), au nom de Jésus-Christ. Très vite, il se fit une réputation de ressusciter les morts, de rendre la vue aux aveugles, de faire parler les sourds et muets, de faire marcher les paralytiques et de chasser les esprits démoniaques.

Par son prêche, il commença à attirer des milliers d’auditeurs, s’attirant ainsi la méfiance des autorités coloniales belges.

Il fut alors arrêté et inculpé de sédition, puis condamné à mort en septembre 1921. Le roi Albert Ier commua la condamnation en réclusion à perpétuité avec 120 coups de fouet. Kimbangu fut envoyé à de milliers de kilomètres de sa zone de prédication et de ses disciples, où il mourut après 30 années d’emprisonnement.

A noter que les enseignements de Simon Kimbangu donneront par la suite, naissance au Kimbanguisme.

Actuellement son village natal Nkamba est vite rebaptisé la « Nouvelle Jérusalem » ou Terre Sainte.

ILKA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *